Ferme aquacole/Centre d’élevage

Print Friendly, PDF & Email

La construction d’un bassin d’élevage de tilapias en milieu rural haïtien est presque terminée

FishFarmStudentsWorkingLes températures moyennes en Haïti varient de 26 à 32 degrés Celsius et descendent à la valeur médiane en hiver. La chaleur du soleil abondant a permis de réaliser des progrès notables dans la réalisation du projet de bassin d’élevage de tilapias dirigé par l’Initiative de la Famille vincentienne en Haïti (L’IFVH). En construction depuis octobre 2013 sur les rives d’un lac paisible de Savane Perdue, dans la section de La Hoye, le bassin se concrétise rapidement et s’apprête à accueillir ses premiers alevins cet été.

Les alevins sont des bébés tilapias qu’on élève d’abord dans six bassins de 500 mètres carrés creusés en bordure du lac. Après un certain temps de croissance, ils sont transférés dans des cages flottantes. Lorsqu’il atteint la taille adulte, un poisson se vend environ 3,30 USD, ce qui procure un bon revenu à des dizaines de vendeurs intermédiaires embauchés pour amener le poisson dans les marchés et restaurants locaux.

Le nouveau bassin est une entreprise sociale fondée par la Famille vincentienne afin de créer des emplois à court et à long terme pour les familles de cette région rurale dépourvue d’industries et où la pauvreté est la norme. « Lorsque le bassin sera pleinement opérationnel et ouvert à la pêche, nous nous attendons à injecter chaque année plus de 200 000 USD dans l’économie locale. » a affirmé Regine Theodat, directrice de projet de l’IFVH.

Des recherches ont révélé qu’au marché le plus près, à Casse, le poisson était autrefois disponible en abondance, mais la surpêche et les poissons prédateurs ont réduit les prises locales. Madame Theodat a ajouté que « même si la quantité de poisson a diminué, la demande est toujours là, ce qui est de bon augure pour notre bassin d’élevage ».

La construction du bassin d’aquaculture va de l’avant sous la direction de Valentin Abe, un expert FishFarmConstructioninternational qui a mis sur pied la Caribbean Harvest Foundation. Quant à la construction des bureaux administratifs, elle est effectuée par 20 étudiants, deux professeurs et un directeur d’école issus de Zanmi Agrikolet duCentre de Formation Fritz Lafontant, une école qui dispense une formation professionnelle en agriculture et en construction en mettant l’accent sur l’entreprenariat et le changement social. Du matériel lourd a été acheminé pour creuser autour du lac de grands étangs qui serviront à l’élevage du poisson.

Entretemps, la Famille vincentienne a commencé à amasser 225 000 USD afin de parrainer 150 familles de Savane Perdue dans le cadre du programme La voie vers une vie meilleure et de les préparer à des emplois dans la vente des récoltes aux marchés et aux restaurants. Si vous souhaitez participer, 1 500 USD suffisent pour parrainer une seule famille à travers ce programme de 18 mois piloté par notre partenaire Fonkoze, qui compte20 ans d’expérience en milieu rural haïtien. Vous trouverez des renseignements en anglais à l’adresse suivante : http://vfhi.org/donate/

Merci de votre générosité et de vos prières pour le succès de ce projet qui vise à susciter un changement systémique en Haïti.